Arthur Thomassin

Arthur Thomassin 

 photothomassin.jpg

Compositeur français, directeur du Centre Musical – Ecole Municipale de Musique de Cergy-Pontoise. Membre compositeur de
la Casa de Vélasquez à Madrid, Prix de composition Wildenstein, de l’Académie des Beaux-Arts de Paris, entre 1992 et 1994, il obtient plusieurs nominations du ministère des Affaires Etrangères,  Leonard de Vinci et Lavoisier  pour des travaux d’analyse musicale. En 1996, après trois ans passés en tant qu’allocataire de recherche auprès de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et l’IRCAM, il obtient son doctorat à l’EHESS-IRCAM-ENSP. En 1998, il dirige un programme international de recherche cognitive dans le domaine de l’Ecriture et de l’Image ; programme CNRS-Ministère de
la Culture, intitulé « L’Europe de l’Ecriture ». A travers ce programme organisé entre deux pôles universitaires principaux, Paris VII et l’Université de philosophie et philologie Complutense Madrid, il développe les aspects de l’écriture et de la notation musicale selon des fondements de la mémoire et de la perception.

En tant que compositeur, le catalogue d’œuvres présente une large diversité de pièces de concert, discographie et pièces pédagogiques, pour des ensembles instrumentaux et orchestre. Sa collaboration avec le CDMC-LIEM lors de sa résidence à Madrid, étend également ses écrits musicaux à la musique informatique mixte, entre instruments solistes et sons numériques.

Après plusieurs années de professorat, il occupe le poste de directeur du Centre Musical-Ecole Municipale de Musique de
la Ville de Cergy, dont la spécificité qu’il détermine est celle de la création et la production musicale contemporaine. Ces actions  valorisent les élèves selon deux critères qui ont guidé continuellement sa vie de musicien : susciter dans la société l’homme créatif à travers l’expression instrumentale et la connaissance des répertoires ; fédérer les volontés de la créations en plaçant le compositeur dans les réalités culturelles et pluri-culturelles des pratiques musicales.

Dans ce cadre, il passe plusieurs conventions entre les danses traditionnelles, les compositeurs en résidence au CM-EMM de Cergy et s’implique musicalement dans les programmations, diffusions de concerts et projets artistiques transversaux.

 

Laisser un commentaire