Gérard Pape

Gérard Pape  

 

            Gérard Pape est né à Brooklyn en 1955. Il achève ses études de psychologie à l’Université Columbia de New York en 1976 et suit dans le même temps des cours privés de composition musicale. A l’Université du Michigan, il reçoit son doctorat en psychologie en 1982. Il travaille la composition avec George Cacioppo et William Albright, ainsi que la musique électronique avec George Wilson.

            Gérard Pape a composé plus de 60 œuvres pour orchestre, musiuqe de chambre, dont des œuvres électroacoustiques pour voix, instruments et/ou bande.      

            En 1987, il découvre les possibilités compositionnelles de l’UPIC lors d’un stage de deux semaines au CEMAMu à Paris. Ce séjour le décide à installer un UPIC au Sinewave Studio en 1989, studio de musique électronique contemporaine dont il est le directeur depuis 1980. Vivant à Ann Arbor, dans le Michigan, il produit plus de quarante concerts de musique contemporaine entre 1981 et 1991, et est également co-fondateur du Festival de Musique Contemporaine Twice. Ces festivals présentent à la fois le travail des compositeurs du Michigan et celui des compositeurs connus internationalement tels que John Cage, Luciano Berio, Iannis Xenakis, György Ligeti, George Crumb, Robert Ashley.
            En 1992, Mode Records USA a produit un disque compact consacré à sa musique avec des oeuvres jouées par le Quatuor Arditti, le Prism Orchestra de New-York et William Albright. En 1998, Mode Records USA a produit un deuxième disque monographique incluant Le Fleuve du Désir, Bataille et Makbénach, et des œuvres mixtes pour instruments ou voix et bande interprétées par le quatuor Arditti, l’ensemble 2e2m, le saxophoniste Daniel Kientzy, l’ensemble vocal Vox Nova, le basse Nicolas Isherwood, la soprano Janet Pape et la flûtiste Cécile Daroux.

            En 2003, est sorti un troisième disque  sur le Label « Edition Modern » avec des extraits de l’Opéra « Les CENCI » ainsi qu’une pièce pour grand orchestre « Cosmos » et une pièce électroacoustique appelée « Transformations Tantriques ». En 2006 enfin, un quatrième disque est sorti sur le Label Mode avec la pièce « Ascension au Purgatoire » extrait de son opéra vidéographique « Le Purgatoire », conçu avec l’artiste plasticien Bruno Rastoin, et dont le Prologue a été créé en novembre 2004 avec la participation du percussionniste Roland Auzet. Ce disque contient également des créations jouées par Irvine Arditti, Rohan de Saram et Nicholas Isherwood, parmi d’autres.          

            Il a dirigé les ateliers UPIC (Centre de Création Musicale Iannis Xenakis), subventionné par le Ministère français de
la Culture, entre 1991 et 2007.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire