Jean-Baptiste Favory

Jean –Baptiste Favory  photojbfcopier.jpg 

Né à Paris en 1967, Jean-Baptiste Favory compose depuis 1989. Il a étudié la composition avec Julio Estrada, Gérard Pape, Harry Halbreich et Michel Zbar. Dans les studios de
la Muse en Circuit, il fut aussi l’assistant musical de Luc Ferrari et de Gavin Bryars.

Producteur sur France Culture de trois « Ateliers de Création Radiophoniques » (1995 à 1999) et sur Radio Libertaire pour « Epsilonia-électrons libres » (deux heures mensuelles dédié aux musiques expérimentales), il écrit aussi des articles et réalise des interviews de musiciens pour le magazine « Revue et corrigé », dédiés aux musiques expérimentales.

Au théâtre, il compose des bandes-son et des musiques pour Victor Haïm, Robert Fortune, Jean Gillibert et Marcel Bluwal (« A la porte », 2 molières en 2007).

Il a aussi travaillé pour plusieurs génériques et habillages de télévision. Pour le multimédia, il a réalisé le premier habillage sonore français pour l’internet on-line : Infonie en 1995 (société Infogramme).

En 1992, il fonde avec le vidéaste Pierre Jacob du groupe Cowboy-Jean  un duo qui avait la particularité de vidéo-projeter » son chanteur sur scène lors des concerts… (à
la Flèche d’or à Paris, puis au Mexique).

Membre fondateur en 1995 du groupe d’improvisations Les Phonogénistes, il jouera avec eux lors de nombreuses improvisations électroniques, souvent accompagnées de projections d’images (sur un film de Man Ray : « Emak Bakia »). Il quittera le groupe en 2000.

En 1997, il reçoit commande d’une installation sonore pour la galerie
la BF15 dans le cadre de la biennale d’Art contemporain de Lyon. Parallèlement,
la BF15 et l’Alliance Française organisent la même année une résidence d’un mois qui l’amène à Monterey, au Mexique pour la création d’une performance vidéo et musique projetée dans le dôme Imax de la ville. C’est à cet endroit qu’il rencontre Los Lichis : deux artistes à la fois musiciens et plasticiens avec lesquels il joue régulièrement en concert tant au Mexique qu’en France. (1 CD chez Universal).

En 2001, il joue des claviers au sein du groupe free rock Documents : une formation d’improvisateurs qui jouaient sur la frontière entre le son pur et le bruit, parfois accompagnée de danseurs Bûto lors des concerts. Le label textile sortira un vinyl de leur musique en 2002.

En 2003, il est chargé de cours à l’Université de Marne
la Vallée (Culture musicale et apprentissage de logiciels dédiés au traitement du son).

Depuis 2006, il travaille au CCMIX où est installé son studio personnel. Bien que dédié à la composition, son studio est cependant aussi utilisé pour la rénovation d’anciennes bandes magnétiques ainsi que pour le pré-mastering (Archives sonores du peintre et poète Jean Raine, numérisation de l’œuvre électroacoustique de Georges Cacioppo pour Mode Records).

site personnel: www.jean-baptiste-favory.net

Laisser un commentaire